http://www.oummahgetupstandup.com Faits historiques cachés  

Faits historiques cachés

 

 


HISTOIRE

Page générée par le logiciel Nériane Gestion Documentaire conçu par GMD INGENIERIE

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57

Arche d'Alliance

Selon la tradition éthiopienne, l'Arche d'Alliance est conservée dans une chapelle en Ethiopie. L'Arche d'Alliance est nommée le "Tabot sacré".
La reine de Saba, souveraine de l'Ethiopie, s'est retrouvée enceinte par le roi Salomon qui possédait l'Arche. Azarias, fils de Zadok, grand prêtre du Temple a dérobé l'Arche et l'a amené en Ethiopie ou le prince Médélik a décidé de la conserver.
Selon les Falashas ("juifs noirs" d'Ethiopie, adhérents à des anciennes coutumes depuis longtemps abandonnés ailleurs), Salomon a eu un fils avec la reine de Saba (nommé Ménélik) et un avec sa servante. Le demi frère de Ménélik a fondé la dynastie des rois Falashas.
Les "Tabots" sont des copies de l'Arche d'Alliance. Il y a un tabot dans chaque église en Ethiopie.
"C'est une tradition fort curieuse et, autant que je le sache, sans précédent dans aucune autre branche de la chrétienté.". Mais l'aspect physique des tabots est différents de celui décrit dans la Bible.
Dans le Parzival, écrit par Wolfram von Eschenbasch entre 1195 et 1240, le Graal est décrit comme une pierre :
"Il n'est point d'homme si malade qui, mis en présence de cette pierre, ne soit assuré d'échapper à la mort, pendant toute la semaine qui suit le jour où il l'a vue.
Le Professeur Edward Ullendorff, membre de l'académie britannique et premier titulaire de la chaire d'Etudes éthiopiennes de l'université de Londres, qui, aujourd'hui retraité, vit à Oxford.
D'après lui :
"L'Arche originale est censée se trouver à Aksoum (en Ethiopie). Toutes les autres églises n'en peuvent posséder que des répliques. Dans la plupart, ce ne sont pas des copies de l'Arche mais seulement de son contenu supposé, c'est à dire les tables de la Loi. ... Autrement dit, la description de ces tables de bois ou de pierre désignées sous le nom de tabotat est seulement, par le biais de la partie pour le tout, une manière de désigner ce que l'Arche d'Alliance recèle de plus important, à savoir les tables de la Loi."
En 1896, l'Arche fut utilisée par Ménélik II en Ethiopie pour combattre les italiens à la bataille d'Adoua. Bien que mal préparées, moins bien armées, celles-ci affrontèrent l'ennemi au matin du 1er mars et, en moins de six heures, remportèrent une victoire éclatante.
D'après la tradition éthiopienne, l'Arche est arrivée à Tana Kirkos (une île d'Ethiopie) en 400 avant JC. Elle y est restée 800 ans. Puis elle fut amenée à Aksoum.
Selon la tradition éthiopienne, la route suivie par Ménélik et ses compagnons depuis Jérusalem les a mené en Egypte et au Soudan. Ils se sont reposés en cours de route à Assouan (Egypte) et à Méroé (Soudan).
Une thèse dit que l'Arche ne contenait pas les deux tables de la Loi mais une pierre fétiche, un météorite du Sinaï. Certains spécialistes de la Bible tiennent cette hypothèse comme possible car un certain nombre de cultures sémitiques anciennes adoraient des fragments météoriques.
De nombreux indices montrent que l'Arche a disparu du Temple durant le règne de Manassé (entre 687 et 642 avant JC). Les traditions de Tana Kirkos assuraient que l'Arche n'avait pas atteint l'Ethiopie avant 470 (200 ans d'écart).
Après avoir quitté Israël, l'Arche est allée en Egypte. Un Temple fut construit pour cela à Assouan. Ce temple fut détruit plus tard (en 410 avant JC). L'Arche a été déplacée au Soudan, à Méroé puis arriva ensuite en Ethiopie, à Quara près du lac Tana.
Résumé :
L'Arche fut transportée à Jérusalem par le roi David puis déposée par Salomon dans le Saint des Saints du premier Temple. L'Arche, quelques 300 ans plus tard, en fut retirée pour la préserver des profanations du roi Manassé. Elle fut mise dans l'île d'Elephantine où un nouveau Temple (semblable à celui de Salomon) fut construit (durant 200 ans). Après la destruction du Temple, l'Arche fut conduite en Ethiopie. Venant d'une île, elle passa dans un autre (la verdoyante île de Tana Kirkos). Les chrétiens l'emmenèrent ensuite à Aksoum et la placèrent dans la grande église qui avait été construite là, église dédiée à Sainte Marie, mère du Christ.
Le Graal et l'Arche sont la même chose. Le Graal est le symbole, le cryptogramme qui désigne l'Arche.

{Livre, Mystère de l'arche d'alliance (Le), Graham Hancock, Ed. J'Ai Lu}

L'Arche d'Alliance serait-elle un condensateur électrique ?
{Livre, Histoire inconnue des hommes depuis cent mille ans, Robert Charroux, Ed. J'Ai Lu}

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20 - 21 - 22 - 23 - 24 - 25 - 26 - 27 - 28 - 29 - 30 - 31 - 32 - 33 - 34 - 35 - 36 - 37 - 38 - 39 - 40 - 41 - 42 - 43 - 44 - 45 - 46 - 47 - 48 - 49 - 50 - 51 - 52 - 53 - 54 - 55 - 56 - 57

 
© 2013 - All rights reserved